22/06/2013

Need for Speed Most Wanted

 

need-for-speed-most-wanted-xbox.jpg

Need for Speed Most Wanted  peut-être pas le vrai nom de la boîte, mais il s'agit essentiellement d'une mini-suite de Burnout Paradis. Criterion a pris beaucoup des idées de son dernier match et les faire affûter un peu. Comme le type de personne qui a mis des centaines d'heures dans Burnout Paradis, je trouve que c'est une perspective très excitante.


Pourtant, le côté multi joueur prend toutes les leçons tirées de Burnout Paradis et fonctionne avec eux d'une certaine façon incroyable. Le résultat final est un jeu avec des moments incroyables et assez petites questions pour vous faire constamment souhaitez que c'était un peu mieux, un peu plus lisse, et un peu plus propre. Mais nous allons commencer avec ce Most Wanted, Il s'agit d'un jeu en monde ouvert de course avec un mode solo qui est très différent de son mode multi joueur, mais ils sont unis par une progression du joueur partagé. En mode mono-joueur, le but est de prendre les 10 voitures qui composent la liste recherchée. Afin de débloquer ces 10 courses, vous aurez besoin de gagner des points d'expérience, qui sont acquises dans les autres races.

 

need_for_speed_most_wanted.jpg


 Au lieu de cela, chaque voiture est nichée dans quelques endroits dans le monde entier. Ces «points jack » laissez-vous conduire jusqu'à ces voitures en stationnement et appuyer sur un bouton pour passer. Chaque voiture dispose de cinq courses qui lui sont confiées, et en complétant de celles-ci vous gagnez des points d'expérience et débloquez des modificateurs de voiture, comme pneus tout-terrain qui vous aident à garder le contrôle quand vous n'êtes pas dans les rues, ou un châssis renforcé qui vous permet de garder le contrôle après une collision avec un autre coureur ou flic.

Cela ne veut pas dire qu'il y a cinq races uniques pour chaque voiture, mais la voiture se déverrouille sont spécifiques, donc si vous êtes décidé à faire tout ce que vous aurez besoin de trouver toutes les voitures et remplir toutes les cinq courses avec chaque voiture.

14:06 Publié dans Jeux, pc, xbox | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3

 

Plus de 175 millions de mangas vendus dans le monde (la France est même à la seconde place), environ 10 millions de jeux vidéo écoulés et pas moins de 100 licenciés : le phénomène Naruto n’en finit plus de faire parler de lui. Et avec ce troisième volet de la saga Ultimate Ninja Storm, autant dire que cela ne va pas s’arrêter tant l’aventure s’annonce dantesque…

naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-00a.jpg

Sorti en octobre 2010, le précédent volet avait marqué les esprits par la qualité de sa réalisation mais aussi son histoire aussi géniale que dramatique. Bonne nouvelle : les développeurs semblent avoir mis aujourd’hui les bouchées doubles pour plonger le fan toujours plus profondément au cœur du mythe, tout en suivant à la lettre les toutes dernières aventures du héros créé par Masashi Kishimoto. Ainsi, l’histoire de ce nouvel opus reprend là où le précédent jeu s’était arrêté et met en scène notamment la quatrième grande guerre Shinobi. Mais l’aventure contient évidemment son lot de rebondissements et de passages dramatiques et poignants, comme le chapitre n°4, intitulé La Naissance de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3, auquel il a été possible d’assister. L’action débute ici par une cinématique agrémentée d’un dialogue sonore en japonais sous-titré français entre Naruto, Yamato et Killer Bee. Ce dernier explique sa mission très difficile au ninja de Konoha : il lui faut affronter le démon à neuf queues Kyûbi dans le but de lui dérober son pouvoir. Après un court entraînement et l’exploration possible de divers lieux (à l’instar du volet précédent), Naruto fait face à la gigantesque créature.

 

naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1348600207-094_m.jpg



Le combat s’engage et le jeu commence à dévoiler ses atouts. D’abord, les graphismes et les animations sont ultra détaillés et le tout semble même encore plus bluffant que lors de la seconde aventure, car réellement digne d’un vrai long-métrage d’animation. Le boss Kyûbi enchaîne les séries d’attaques (pluie de boules d’énergie, balayage du décor avec ses griffes) que Naruto doit esquiver. Puis le héros doit contre-attaquer en frappant violemment la tête du démon. Pour mieux illustrer le gigantisme des combats, les développeurs se sont officiellement inspirés des films de « Kaiju » (créatures monstrueuses comme Godzilla ou Gamera) dans lesquels des monstres de la taille d’un immeuble se tapent dessus. Le résultat est d’ailleurs on ne peut plus probant….. lire la suite

06/05/2013

Injustice Les Dieux sont Parmi Nous Démo PS3

Injustice Les Dieux sont Parmi Nous Démo PS3

Héros et méchants des personnages  de DC Comics s'affrontent dans Injustice Les Dieux sont Parmi Nous. C'est la deuxième fois les développeurs NetherRealm Studios ont pénétré l'univers DC, Ils ont un studio plus fort maintenant, après avoir prouvé leur puissance à 2011 dans Mortal Kombat  avec différents modes, figurants agréables  et un système de combat impressionnante.

 

Dieux et les super héros peuvent classer un cran au-dessus des mortels, mais le kombat avec un «k» qui a lieu ici se sent familiers en effet à toute personne qui a passé quelque temps avec le dernier MK. Fighters s'accumulent  comme ils échangent des coups, qui est canalisée dans déplace superpouvoirs et les attaques.

Est-ce que l'injustice se sentir comme un jeu Mortal Kombat avec tous les personnages Mortal Kombat échangés sur des super-héros? Deux douzaines de DC ont  s'associant pour former une liste respectable. Des personnages comme Shazam et Black Adam n'aient pas imprégné la culture pop, mais tout le monde sait qu’ils  sont Superman et Batman.

Leurs styles de combat peuvent intégrer certains mouvements distinctifs MK-style, mais juste parce que Batman a un slide-coup ne signifie pas qu'il s'agit simplement Sub-Zero habillé dans un costume chauve-souris. Injustice célèbre la diversité de gameplay, jetant dans certains boxeurs massifs comme Bane et Solomon Grundy dans le mélange pour contraster avec le zonage typique ou caractères rushdown style. Le jeu lance également quelques trucs sur le dessus de ses systèmes de base. Certaines attaques peuvent écraser vos adversaires à travers les murs pour une transition ridiculement complexe et voyantes à un nouveau champ de bataille. Celui-ci est pas mal, et souligne certainement la force surhumaine de ses combattants. D'autre part, un choc mécanique flux de rupture qui à vous pariez super-mètre contre votre adversaire ne peut vraiment être appelé «stratégique» si vous cassez les citations d'air.

00:00 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

07/04/2013

Injustice Les Dieux sont Parmi Nous

Et si les plus grands héros du monde sont devenus sa plus grande menace? Voir ce qui se passe lorsque les héros entrent en collision dans Injustice Les Dieux sont Parmi Nous.




 

Lorsque le Joker commet son crime le plus odieux et efface Metropolis  et tout le monde aime Superman, y compris son enfant décide que c'est assez et établit un nouvel ordre mondial. Batman et quelques autres nous opposons à ce nouveau régime, et les lignes sont tracées pour des batailles épiques comme jamais vu auparavant dans un jeu de combat.





Injustice Les Dieux sont Parmi Nous présente un monde où les frontières entre les héros et le méchant sont floues. Une liste lourde de certains de DC Comics les plus emblématiques  des super-héros et  des super-vilains pour la bataille, arborant de nouvelles conceptions, unique en fonction du monde qui a changé du match. 



13/03/2013

God of War Ascension

Trois ans après un excellent God of War III, Sony remet le couvert en proposant un ultime épisode d'une de ses plus juteuses franchises avant de passer à la génération PS4. Cerise sur le gâteau, ce segment propose un mode multijoueur en plus d'une aventure solo s'intéressant au passé de Kratos. Vu sous cet angle, God of War : Ascension a plus d'un atout dans sa manche pour prétendre au statut d'indispensable, sauf que dans les faits, ce n'est pas aussi simple.

god-of-war-ascension-playstation-3-ps3-00a.jpg


Bien que God of War ait par certains côtés redéfini le genre du Beat'em all, cela ne l'a pas empêché, au fil des ans, de proposer des épisodes à intervalles réguliers, que ce soit sur PS2, PSP ou bien encore PS3. Si ces derniers ne sont pas de qualité équivalente, difficile de remettre en cause la suprématie incontestable de la saga pour ce qui est de la mise en scène notamment. Pourtant, l'aura autour de God of War : Ascension se sera révélée moins importante, peut-être à cause d'une communication beaucoup trop axée sur le multijoueur, composante importante de cet épisode mais au final moyennement attendue par les fans de la première heure. Et c'est bien là que le bât blesse car en parallèle du multi, l'aventure solo se devait d'être au moins aussi bonne que celle de ses aînés. Malheureusement, c'est loin d'être le cas même si le tout repose sur les acquis de la série.... lire la suite