22/06/2013

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3

 

Plus de 175 millions de mangas vendus dans le monde (la France est même à la seconde place), environ 10 millions de jeux vidéo écoulés et pas moins de 100 licenciés : le phénomène Naruto n’en finit plus de faire parler de lui. Et avec ce troisième volet de la saga Ultimate Ninja Storm, autant dire que cela ne va pas s’arrêter tant l’aventure s’annonce dantesque…

naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-00a.jpg

Sorti en octobre 2010, le précédent volet avait marqué les esprits par la qualité de sa réalisation mais aussi son histoire aussi géniale que dramatique. Bonne nouvelle : les développeurs semblent avoir mis aujourd’hui les bouchées doubles pour plonger le fan toujours plus profondément au cœur du mythe, tout en suivant à la lettre les toutes dernières aventures du héros créé par Masashi Kishimoto. Ainsi, l’histoire de ce nouvel opus reprend là où le précédent jeu s’était arrêté et met en scène notamment la quatrième grande guerre Shinobi. Mais l’aventure contient évidemment son lot de rebondissements et de passages dramatiques et poignants, comme le chapitre n°4, intitulé La Naissance de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3, auquel il a été possible d’assister. L’action débute ici par une cinématique agrémentée d’un dialogue sonore en japonais sous-titré français entre Naruto, Yamato et Killer Bee. Ce dernier explique sa mission très difficile au ninja de Konoha : il lui faut affronter le démon à neuf queues Kyûbi dans le but de lui dérober son pouvoir. Après un court entraînement et l’exploration possible de divers lieux (à l’instar du volet précédent), Naruto fait face à la gigantesque créature.

 

naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1348600207-094_m.jpg



Le combat s’engage et le jeu commence à dévoiler ses atouts. D’abord, les graphismes et les animations sont ultra détaillés et le tout semble même encore plus bluffant que lors de la seconde aventure, car réellement digne d’un vrai long-métrage d’animation. Le boss Kyûbi enchaîne les séries d’attaques (pluie de boules d’énergie, balayage du décor avec ses griffes) que Naruto doit esquiver. Puis le héros doit contre-attaquer en frappant violemment la tête du démon. Pour mieux illustrer le gigantisme des combats, les développeurs se sont officiellement inspirés des films de « Kaiju » (créatures monstrueuses comme Godzilla ou Gamera) dans lesquels des monstres de la taille d’un immeuble se tapent dessus. Le résultat est d’ailleurs on ne peut plus probant….. lire la suite

Commentaires

mercii :)

Écrit par : WOLF | 08/03/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.