21/02/2013

test Angry Birds Star Wars

Véritable phénomène sur smartphones, la série Angry Birds a également pris pour habitude de sortir sur PC. L'épisode Star Wars et son concept original ne fait évidemment pas exception à la règle. Le résultat est-il convaincant ?

angry-birds-star-wars-pc-00a.jpg

Il faut bien l'avouer, l'annonce d'Angry Birds Star Wars a surpris plus d'un observateur. Beaucoup y ont vu un simple coup marketing visant à associer deux gros noms parfaitement incompatibles, mais vendeurs. Et pourtant, le résultat s'avère bien plus cohérent qu'on ne pouvait l'imaginer. Ainsi, dès la première partie, on se retrouve plongé dans l'univers Star Wars et notamment dans les films. L’enchaînement des tableaux suit en effet la trame de la première trilogie et nous fait voyager de Tatooine aux ruines d'Aldorante puis à l'Etoile Noire et sur la célèbre planète Hoth. Notons que la suite devrait être proposée sous forme de mises à jour gratuites. Les fans devraient donc être ravis en découvrant des niveaux riches en symboles et en clins d’œils, à l'image du compacteur à ordures, de la destruction de l'Etoile Noire perchée sur un X-wing ou du sabordage des célèbres quadripodes impériaux durant la bataille de Hoth (dommage que les câbles ne soient pas de la partie).

angry-birds-star-wars-pc-1355244891-002_m.jpg

Cette progression qui pourrait quasiment être qualifiée de scénaristique est en outre magnifiée par l'arrivée au fur et à mesure de nouveaux personnages. Ainsi, si les débuts sont classiques puisque seul un oiseau rouge flanqué d'une tignasse à la Luke Skywalker est disponible, on rencontre rapidement Obi-Wan Kenobi qui apporte avec lui une faculté à projeter la moitié des éléments du décor grâce à la force. Par la suite, Luke se dote même d'un sabre laser capable de découper certains matériaux avant que Han Solo n'apporte son blaster capable de tirer trois coups dans la direction souhaitée. Et les choses ne s'arrêtent pas là puisque la suite de l'aventure permet de faire la connaissance de Chewbacca, de la princesse Leia, de RD-D2 et C-3PO et même du terrible Dark Vador.... lire le suite

Les commentaires sont fermés.